28 août 2014

tenir bon la rampe...




Escale liée à la rampe...
Est-ce qu'aller par là rend peureux ?
Escalier et rampe : heureux !


La pente est raide
tu m'as pris par la main
aurais-je la force ?

Marine Zoup


Devant un escalier...Au départ on a les marches dans la tête.
A la fin on les a dans les jambes
Anonyme 
proposé par Miss Yves


"Celui qui rampe ne tombe jamais."
Stoyan Mikhailovsk
" L' humour est au mal de vivre ce que la rampe est à l' escalier ..."
Grégoire Lacroix

L'escalier, il n'y fallait pas songer: ça se monte encore ces choses-là, 
 mais à la descente, il y aurait de quoi se rompre cent fois les jambes.
Alphonse Daudet
envoyé par Denise 




L'escalier qui va à la cave, on le descend toujours. (...) L'escalier qui monte à la chambre, on le monte et on le descend. (...) Enfin, l'escalier du grenier plus raide, plus fruste, on le monte toujours. Il a le signe de l'ascension vers la plus tranquille solitude. Quand je retourne rêver dans les greniers d'antan, je ne redescends jamais. 
La poétique de l'espace
Gaston Bachelard


Quand je monte, je monte, je monte, je monte chez toi
J'ai le cœur qui saute, qui saute, qui saute de joie
Et dans le petit escalier
Qui n'en finit pas de monter
Oh j'aime, j'aime, j'aime, j'aime venir chez toi
Même, même, même si c'est haut chez toi
Aussi ne t'étonne pas
Si j'ai le cœur qui bat
Quand je monte, je monte, je monte, je monte chez toi
Gerard Darmon

envoyé par Claire Fo 


"Le meilleur moment de l'amour, c'est quand on monte l'escalier" 
 Georges Clémenceau 
envoyé par Odile



41 commentaires:

  1. ...Surtout ne rien lâcher, ne pas regarder en arrière... avancer tout droit.. hein ! Fifi...
    Bisous.
    Den

    RépondreSupprimer
  2. Escale liée à la rampe...
    Est-ce qu'aller par là rend peureux ?
    Escalier et rampe : heureux !

    Bises...(à chaque marche).

    RépondreSupprimer
  3. Une photo hors norme comme sujet, très géométrique!

    RépondreSupprimer
  4. Choisis la citation qui te convient le mieux:

    http://evene.lefigaro.fr/citations/mot.php?mot=escalier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai trouvé une qui m'a fait éclater de rire. Je l'afficherai tout à l'heure. D'abord ranger les courses...:-)

      Supprimer
    2. Je te dirai après celle(s) que je préfère

      Supprimer
  5. Un graphisme qui marche bien Fifi

    RépondreSupprimer
  6. La pente est raide
    tu m'as pris par la main
    aurais-je la force ?

    RépondreSupprimer
  7. Tu ne pouvais tomber mieux: trop de choix, une en bois, ronde fera, je pense, l'affaire.
    Allons voir ces citations...

    RépondreSupprimer
  8. J'ai trouvé egalement:
    "Celui qui rampe ne tombe jamais."
    Stoyan Mikhailovski

    RépondreSupprimer
  9. "Cramponnez- vous !", qu'ils disaient :D
    Escalier en construction ou re-construction en cours ? Tu vas nous devoir des esseplications...
    En tout cas, même si, à ce stade, et malgré la rampe en place, cet escalier semble difficilement praticable,
    toi, au moins, tu avais ton fil à plomb dans ta poche (héhé... le "fil à fifi", pardi !)
    et tu t'en es très bien tirée pour l'équilibre et l'horizontalité des contremarches...
    Histoire de pinailler : le support de la rampe, lui, par contre, n'est pas parfaitement vertical... :D
    PS
    J'adore la répartie de Gérard : "Un graphisme qui marche bien" :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Escalier en reconstruction d'une église. J'en ai coupé un morceau, celui qui me plaisait :-)
      Tu pinailles, tu pinailles Odile :-) Gérard te dit que ça marche :-)
      Depuis toujours, Gérard est le champion du jeu de mots.

      Supprimer
  10. Le Rêve de l'escalier, Dino Buzzati:

    http://www.babelio.com/livres/Buzzati-Le-reve-de-lescalier--nouvelles/23858

    (Amusant code de vérif :1418)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gloups ! Le genre de cauchemar où le dormeur transpire d'impuissance devant les choses qui se délitent et lui échappent.
      L'horreur ! :-)

      Supprimer
  11. FIFI bonjour et bien je monte si tu le veux bien
    J'adore les marches surtout quand en observant on ne voit jamais la fin du chemin
    gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fait exprès de n'en prendre qu'un morceau :-)

      Supprimer
  12. " L' humour est au mal de vivre ce que la rampe est à l' escalier ..."
    Grégoire Lacroix
    Bizz Fifi

    RépondreSupprimer
  13. Joli cadrage, Fifi. Pour ma part, je crois que ces marches sont un peu hautes :-) Aie, les articulations!
    Gros bisous


    L'escalier, il n'y fallait pas songer: ça se monte encore ces choses-là, mais à la descente, il y aurait de quoi se rompre cent fois les jambes.
    Alphonse Daudet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous allons y aller doucement, Denise :-)
      Elles sont en grès rose celles-ci.
      Si je retrouve une photo de l'ensemble, je l'afficherais
      Bisous Denise !

      Supprimer
  14. À propos de la maison onirique, Gaston Bachelard écrit, dans "La poétique de l'espace" :

    L'escalier qui va à la cave, on le descend toujours. (...) L'escalier qui monte à la chambre, on le monte et on le descend. (...) Enfin, l'escalier du grenier plus raide, plus fruste, on le monte toujours. Il a le signe de l'ascension vers la plus tranquille solitude. Quand je retourne rêver dans les greniers d'antan, je ne redescends jamais.

    Cet escalier semble un peu large pour monter au grenier, ta photo est néanmoins très inspirante.
    Belle fin de semaine, Fifi

    RépondreSupprimer
  15. Qu'importe d'où il part et où il va, l'escalier est un symbole fort. Et "la maison onirique" nous surprend à rêver comme souvent des espaces parcourus et aimés de notre enfance, de notre intériorité.
    Merci pour cette belle trouvaille, Tilia !

    RépondreSupprimer
  16. Heureusement que cet escalier a une rampe car vu le matériau des marches, ça doit parfois être un peu casse-g... Cela me fait penser à Henri Salvador et sa chanson "quand je monte chez toi"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est en grès rose des Vosges, Marie. Cela pose un problème en hiver probablement ?

      Supprimer
  17. Comme Focales précédemment

    Quand je monte, je monte, je monte, je monte chez toi
    J'ai le cœur qui saute, qui saute, qui saute de joie
    Et dans le petit escalier
    Qui n'en finit pas de monter
    Oh j'aime, j'aime, j'aime, j'aime venir chez toi
    Même, même, même si c'est haut chez toi
    Aussi ne t'étonne pas
    Si j'ai le cœur qui bat
    Quand je monte, je monte, je monte, je monte chez toi

    Gerard Darmon

    Bonne fin de semaine Fifi

    RépondreSupprimer
  18. "Le meilleur moment de l'amour, c'est quand on monte l'escalier" a écrit Georges Clémenceau :-)
    Les amoureux qui s'aventureraient à emprunter ces marches pour s'offrir le plaisir plaisir incongru d'aller roucouler dans le clocher, risqueraient fort de se faire sonner les cloches par le bedeau... :-//
    Soyons pragmatiques, directs et sans ambages : plutôt que de se taper des marches inconfortables en se cramponnant à une rampe incertaine, autant choisir de grimper directement aux rideaux du ciel de lit... :D

    => Pardon : c'était mon p'tit quart d'heure !... :D)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ! Ha ! Ha! Cet escalier t'inspire Odile, malgré l'inconfort que tu lui attribues :o))

      Supprimer
  19. Bonsoir, magnifique photo de cet escalier, belle soirée, Dominique

    RépondreSupprimer
  20. Tilia m'a coupé l'herbe sous le pied!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans cette citation, Bachelard parle du roman d'Henri Bosco, L'Antiquaire. J'aime l’œuvre de Bosco (natif de ma ville natale) mais plus que tout, j'aime les écrits de Gaston Bachelard... dont j'ai tous les livres à portée de main dans ma bibliothèque ;-))

      Supprimer
    2. Moi aussi...idem pour Henri Bosco

      Supprimer
    3. @Tilia et à Miss Yves
      Quelle richesse que celle des livres que nous aimons....

      Supprimer
  21. Un lac et un film qui font rêver:
    http://www.telerama.fr/cinema/notre-top-5-des-films-d-eric-rohmer-le-genou-de-claire-5e,105303.php

    RépondreSupprimer
  22. Le escaliers sont un de mes sujets de prédilection, j'en photographie souvent, est-ce parce que j'ai l'esprit d'escalier ou parce que comme els ponts et les passerelles ils sont un espace neutre entre deux ?
    Celui que tu nous montres a un coté artisanal bien séduisant...

    RépondreSupprimer
  23. Un cadrage épuré mais efficace.

    RépondreSupprimer
  24. Ta photo est superbe ! et je me suis régalée à la lecture des commentaires. Ce fut un moment délicieux. Un grand merci à toi, Fifi, ainsi qu'à tous les commentateurs. Bonne semaine ! Bisous

    RépondreSupprimer

Archives du blog