27 juil. 2017

le Christ aux abeilles...


"Je suis à nouveau sur mon plateau tout vert et tout parfumé, et c'est de là que je vous raconte cette histoire, entièrement vraie.

J'habite tout près d'un cimetière où un Christ en croix étend ses grands bras, lui et sa croix sont en métal et je me dis souvent qu'en plus de tout le reste, il doit avoir très chaud.

Depuis toujours au mois de mai des abeilles s'installent dans la croix en passant derrière les mains du Monsieur, derrière ses pieds, et derrière autre chose que je ne nommerai pas. Les clous, vous savez bien qu'il y a des clous, ont fait des trous qui servent d'entrée.

Chaque année je vais les voir. Cette année, en mai, tôt le matin, je trouve un apiculteur en tenue, à genoux sur la tombe de Rose Faivre qui est depuis 1960 la calme voisine du Christ en croix. Ce monsieur balaie avec une infinie délicatesse les abeilles qui avaient essaimé depuis la grande croix vers la petite croix de Rose et en avaient parfaitement épousé la forme. Donc il les balaie vers une petite ruche, elles remontent obstinément pour reformer une croix, il recommence. Il m'explique que depuis son enfance au village il rêve d'attraper l'essaim de la croix. Je ne sais pas s'il a réussi, je les ai laissés en tête à tête(s!).

Je me suis demandé ce que pensait Rose de cette visite printanière, je me suis dit aussi que les abeilles avaient peut-être une forme de foi.

J'y étais à l'instant, le Christ étend toujours ses grands bras, des abeilles entrent et sortent, mais chez Rose il n'y a plus que Rose.

L'an prochain, au mois de mai, je poserai une jolie petite ruche chez Rose, je la parfumerai de citronnelle, et j'attendrai nos visiteuses en bavardant avec Rose.

Je vous embrasse"

J.B




17 commentaires:

  1. Notre amie J.B apicultrice, nous envoie sa gazette estivale avec les petits et grands événements de ses vacances. J'ai pu passer un joyeux moment avec nos amies dans sa maison. Je n'ai vu que quelques abeilles qui voletaient autour des mains du Christ, donc difficile à "attraper" en photo. Mais on peut en voir une, toute petite au dessus de la main droite du Christ. Mais bien-sûr je n'ai pas assisté non plus au rassemblement des abeilles sur la croix de Rose Faivre mais j'ai pu photographier les lieux et vous rapporter "La gazette estivale de J.B.

    RépondreSupprimer
  2. J'espère vraiment que les abeilles viendront à nouveau tenir compagnie à Rose au printemps prochain!
    Elles avaient dû la choisir à cause de son prénom...
    Une bien jolie histoire que tu as partagée avec nous chère Fifi!

    RépondreSupprimer
  3. Cette petite histoire a quelque chose de charmant. Des abeilles qui rendent visite au Christ et à Rose. La vie dans un cimetière, c'est beau. Comme quoi, même dans les cimetières, il se passe plein de choses.
    Merci Fifi d'avoir partagé avec nous cette belle histoire. Bises alpines.

    RépondreSupprimer
  4. Tu te doutes que j' aime cette histoire pleine de symboles qui alimentent avec la douceur du miel notre foi parfois défaillante devant l' âpreté de la vie
    Rose a su leur plaire et cela nous ravit ... Une fois de plus le Christ sur la grande croix est redescendu sur terre ... :-)
    Bisous ma Fifi

    RépondreSupprimer
  5. Merci Fifi pour cette très jolie histoire. La vie des abeilles est merveilleuse et elles ont bien choisi l'endroit où repose Rose.
    Douce soirée et mes bisous ♥

    RépondreSupprimer
  6. "Une histoire entièrement vraie "...mais tellement imprégnée de symboles qu'elle fait penser à une fable, à un apologue, à une parabole.

    RépondreSupprimer
  7. Quelle belle idée que d'offrir une ruche à Rose.... Beaucoup d'émotion à lire tout cela.

    RépondreSupprimer
  8. Une belle histoire que tu nous racontes avec de belles images, (le christ en contre plongée est magnifique sous ciel radieux) et avec ton talent habituel.

    RépondreSupprimer
  9. Une gazette pleine de bourdonnement et de charme, les abeille sont fidèles à leur rendez-vous ! Merci pour cette jolie histoire de vie Fifi
    Zoubis

    RépondreSupprimer
  10. Une histoire extra-ordinaire où la mort et la vie sont si étroitement liées.
    (j'ai vu la petite abeille sur la main droite!)

    RépondreSupprimer
  11. des abeilles qui veillent sur une Rose...

    RépondreSupprimer
  12. Ils sont deux à proposer un havre aux abeilles. Ne surtout pas déranger ces gentilles abeilles et conserver ton histoire intacte. Nous attendrons ta prochaine visite...

    RépondreSupprimer
  13. Étrange et belle histoire.
    L'abeille est le symbole de l'âme et de sa résurrection. Une croyance basée sur l'hibernation des abeilles et leur "résurrection" au printemps.
    Merci Fifi pour le partage, et merci aussi pour tes visites au grenier (non je n'ai pas rêvé de la cane, il est rare que je rêve de choses récentes)
    Bises et belle fin de semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans le lieu destiné à nos défunts, on ne peut rêver d'un plus beau symbole. Merci Tilia !

      Belle fin de semaine à vous tous !

      Supprimer
  14. C'est une histoire bien jolie et qui sort de l'ordinaire que tu nous racontes ici !
    J'aime :-)

    Douce fin de semaine :-)

    RépondreSupprimer
  15. Quelle belle histoire superbement racontée et les photos sont belles aussi.Une histoire racontée avec amour.

    RépondreSupprimer
  16. Une belle histoire. Merci Fifi et bon we

    RépondreSupprimer

Archives du blog