22 juin 2021

tornade...


 

ils se sont couchés
devant le vent furibond
bouquet souvenir

 





 

 


 grand soulagement
à deux pas, fierté intacte
trois coquelicots

 

 Tache rouge fragile
Seule après l'orage-typhon
Au milieu de la moisson 

La Licorne

 

Coquelicots de soie
petits bonheurs dans la tourmente
ils résistent

Marine Dussarrat

 

 Fier de mes couleurs
Debout parmi les tombés
Entre frères et sœurs

Thérèse

 

 blés ou coqu'licots
tels "Le Chêne et le Roseau"
qui est le meilleur ?

Tilia 

 

 Bravant le chaos
ce petit coq élégant
vérité des fables

Miss Yves 

 

Le géant a tout écrasé dans la fureur de l'été
Pleure la fleur rouge abandonnée

Arletteart 

 

24 commentaires:

  1. angoissant ce petit film de vent... happy end heureusement !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sidérant d'abord et puis angoissant, c'est vrai. Je n'aurais pas aimé être là au moment de la tornade.
      Il y a toujours eu ce genre de phénomènes mais l'accélération actuelle ne laisse pas serein pour la planète et nos petits enfants.
      Mais restons optimistes et positifs, les trois coquelicots sont sains et saufs pour continuer leur vie de coquelicots. Les humains arriveront nous l'espérons tous, faire preuve de créativité et de responsabilité face à cet enjeu.

      Supprimer
  2. Quelques rescapés...on se demande comment ils ont fait pour en réchapper !

    Tache rouge fragile
    Seule après l'orage-typhon
    Au milieu de la moisson

    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était vraiment juste à coté.
      Bises aussi :-)

      Supprimer
  3. Magnifiques ondoiements, sculptés par le vent fou!

    RépondreSupprimer
  4. Vu d'ici la tornade ondule et serpente et c'est beau. Mais vu de près ce ne doit pas être la même chose !
    seuls trois petits coquelicots uniques survivants ont échappé aux éléments déchaînés !
    jolies photos. Merci Fifi.

    RépondreSupprimer
  5. Quel désastre pour le paysan ! Ce coquelicot est très beau, royal même.

    RépondreSupprimer
  6. Les orages ont fait de gros dégâts. Les coquelicots sont finalement plus forts que ne le laisse penser leur tige si frêle.

    RépondreSupprimer
  7. Si le désordre est visible sur la photo 2, la 1 et la 3 donnent l’idée dun ordre secret, comme un tissage très serré.

    RépondreSupprimer
  8. Coquelicots de soie
    petits bonheurs dans la tourmente
    ils résistent


    J'aime ces photos ma Fifi

    RépondreSupprimer
  9. Cela me fait tristement penser au "dormeur du val" de Rimbaud. Et pourtant ce coquelicot tout fier est là pour nous dire "relevez-vous" la vie palpite toujours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Focalisons nous et laissons nous ravir par les coquelicots. 😘

      Supprimer
  10. Fier de mes couleurs
    Debout parmi les tombés
    Entre frères et sœurs

    RépondreSupprimer
  11. Des images qui parlent d'elles-mêmes !
    Sublime !!! :-)

    RépondreSupprimer
  12. C'est presque un reportage photos...
    De la "beauté" dans le "désastre"... et de l'espoir au final.
    Merci Fifi.

    RépondreSupprimer
  13. En allant au Mans l'autre jour, on a pu constater que les céréales sont couchées à certains endroits.
    Les herbes hautes de la peupleraie voisine également.
    J'aime bien ta photo des trois coquelicots.
    Belle journée et gros bisous !

    RépondreSupprimer
  14. Des photos phénoménales... Les tornades sont terrifiantes, je n'aurais pas aimé être à ta place, Fifi !
    Pris dans la tourmente, ce sont souvent les plus souples qui s'en sortent le mieux...

    blés ou coqu'licots
    tels "Le Chêne et le Roseau"
    qui est le meilleur ?

    Bises estivales et beau temps sur ta contrée
    (chez nous ça s’éclaircit un peu et la température ne remonte pas beaucoup, voilà qui me convient parfaitement !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'étais pas sur place pendant la tornade, Tilia. J'ai vu le spectacle après.
      "Ce sont souvent les plus souples qui s'en sortent le mieux..." J'ai pensé la même chose après le passage de l'orage, du vent, sur le jardin. Un rosier au bois épais a été coupé en deux alors que les Pierre de Ronsard à la tige souple et toute fine ont été chahutées mais sont restées debout. Même celui qui n'était pas tuteuré.
      "Le chêne et le roseau" ont de quoi nous inspirer encore.
      Merci Tilia ! Bel été à toi !
      Bises un peu rafraichies. Et c'est bien ainsi.

      Supprimer
  15. Merci pour tout Fifi, et pour ces mots que tu me dis sur Emprises et qui me touchent beaucoup.
    Je t'embrasse fort

    RépondreSupprimer
  16. Bravant le chaos
    ce petit coq élégant
    vérité des fables

    RépondreSupprimer
  17. pauvres paysans ....belles photos ...beaux coquelicots .... et ? très bonne et belle soirée ...en Alsace !!

    RépondreSupprimer
  18. Les fleurs des moissons semblent imperturbables sur ta première photo. ces verses me font penser à des "verses amoureuses" de géants. Le blé a du mal à mûrir cette année, on se demande pourquoi. Et j'aime énormément le bokeh délicat de ta dernière prise. Le contrejour fait toujours des miracles...

    RépondreSupprimer
  19. Le géant a tout écrasé dans la fureur de l'été
    Pleure la fleur rouge abandonnée

    RépondreSupprimer

Archives du blog