21 avr. 2009

intermède...



Avenue des pissenlits




Nous retrouverons les images d'Egypte la semaine prochaine :-)


________________________________________________________________________________________

26 commentaires:

  1. Bon voyage, quelle chance !
    Joli parterre de fleurs ici...

    RépondreSupprimer
  2. Je ne pars Marie !
    Envie de remontrer le printemps d'ici, un peu....Avant de poursuivre avec les images de mon pt'it loup !
    :-)

    RépondreSupprimer
  3. Oh, du vert...C'est beau aussi ! L'air est moins sec, les pollens chatouillent les narines...

    RépondreSupprimer
  4. Une allée très ensoleillée ! C'est rare d'en voir autant ! A Nogaro j'étais simplement spectratrice et photographe Fifi, pas de voiture engagée !... Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Un joli contre jour dominant une armée de pissenlits qui partent en guerre la fleur aux dents ...çà va de soi. Bonne journée Fifi.

    RépondreSupprimer
  6. D'une terre fraîchement labourée, on dit parfois : "on en mangerait" !… ;-)
    Sur une telle avenue non polluée, dans un lieu aussi bucolique, avec une telle provende de pissenlits frais et appétissants, tu vas pouvoir faire des tonnes de cette gelée ambrée, couleur de miel, au joli nom de "cramaillotte" (du franc-comtois "cramaillot" = pissenlit) à déguster comme une confiture, avec le thé, ou comme ça, sur des tartines de soleil, pour le plaisir, mais aussi... pour soigner la toux et les bronches : oui, oui, la cramaillotte a des vertus "béchiques", ma chèèère !
    => un petit clic chez M.Google pour tout savoir sur le vin et sur la gelée de pissenlit.
    [ mais... mon p'tit doigt me dit que la cramaillotte, Fifi connaît déjà... ;-)... ]

    P.S : sans compter la musique verte de la tige ("la flûte du pauvre") coupée net aux deux extrémités et dans laquelle on souffle, sans trop y mettre les lèvres pour éviter le goût très amer de la sève ; suivant la longueur du tuyau, les sons-sont différents... une troupe de gamins soufflant dans ces mirlitons, ça fait du bruiiiit !!!
    [ mais... la musique verte, Fifi connaît aussi... ;-)... ]

    RépondreSupprimer
  7. Du jaune et du vert à perte de vue...le retour des beaux jours tout simplement mais tellement attendu après ce long hiver :)
    Les photographies de votre petite fille sont magnifiques,elle a beaucoup de talent(j'avais beaucoup de retard à la lecture de votre blog)
    Bonne semaine Fifi :)
    Je vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  8. P.P.S.
    Et les taches bleues, un peu plus loin, sous les arbres.. est-ce que ce ne seraient pas des ruches ?? j'ignore si les abeilles butinent les pissenlits et en font elles-mêmes un miel spécifique

    RépondreSupprimer
  9. Belle lumière sur la première photo, c'est joli.

    RépondreSupprimer
  10. Odile
    Je connaissais le vin de pissenlit, Odile ! Et j'en prends parfois en teinture mère du pissenlit, "taraxacum officinale": racines macérées dans de l'eau de vie :-)))
    Pas de conclusions hâtives ! 10 à 15 gouttes dans de l'eau 3x par jour, avant les repas.
    Je connaissais la gelée de pissenlit, la cramaillotte donc. Quel joli nom !!!
    Je vais essayer la "musique verte, Odile, ça me plait ça aussi. En fait, me plaisent toutes ces recettes de grands'mères, un peu sorcières, dont les recettes se transmettent de mères en filles qui sont délicieuses, qui soignent et dont le tout premier bonheur est dans la cueillette.
    Par contre, tu vas être déçue ! Les pissenlits des photos, je ne les mangerais qu'avec les yeux. Parce qu'ils se trouvent entre deux rangées de vignes: pas écolos-bios du tout ! :-( Les taches bleues, un peu plus loin sont, je pense, des protections que l'on trouve parfois au pied des pieds de vignes. Donc pas de miel de pissenlit ici, vaut mieux pas.
    Par contre je mange de la salade de pissenlit quand je connais l'origine, ou quand je récolte moi-même. Salade avec des oeufs durs et des croutons de pain frits. Hummm !
    Bisous de belle journée printanière, Odile !!!

    RépondreSupprimer
  11. Quelle splendeur ! Fifi a encore frappé fort ! Les pissenlits sont il me semble LA fleur de ce printemps ; les miens sont tassés par le piétinement, ils se sont adaptés, mais les tiens se redressent fièrement sur la terre grasse. En ville nouvelle, je les vois partout ; ils poussent vaille que vaille et même dans les jardins, mais je ne ferais pas de vin de pissenlits de ceux de Cergy alors que des tiens...
    Je ne sais comment tu as fait, tu les as surpris dès leur ouverture car les pissenlits, comme les marguerites ou pâquerettes, se ferment la nuit et demandent de la chaleur comme les papillons au sang froid pour s'épanouir...

    RépondreSupprimer
  12. J'ai lu ta réponse à Odile, j'avais bien pensé à nos canidés des villes mais pas aux traitements des vignes...

    RépondreSupprimer
  13. J'aurais dû me douter que ces arbres étaient des ceps de vigne, à voir leur allure et leur alignement… , mais je n'en ai même pas eu l'idée, tellement on est plus habitué à voir la vigne sur des terrains caillouteux et secs de secs, plutôt que dans l'herbe verte comme sur ta photo…
    Alors là, Fifi, je me permets un petit conseil : avant de te shooter à la teinture-mère de "taraxacum officinale", renseigne-toi pour être assurée qu'elle n'est pas issue de la production cumulée de l'alcool de cette vigne et de ces pissenlits, beaux mais pas bio du tout… : sinon, les pissenlits, tu pourrais bien finir un jour, toi aussi, par les "sucer par la racine"… ;-))))))

    RépondreSupprimer
  14. Odile
    ça finira bien un jour comme ça !
    :-(
    en attendant, ils sont quand même beaux à regarder d'en haut !
    :-)
    en fait couchée à plat ventre, j'avais le nez dessus ! Atchoum !

    RépondreSupprimer
  15. Jolies couleurs. Cela en fait des salades de pissenlits ;-)

    RépondreSupprimer
  16. Génial ce tapis de pissenlit... trop beau... C'est marrant j'aime de plus en plus le pissenlit moua :))

    RépondreSupprimer
  17. Hé bien ! Je n'ai jamais vu autant de pissenlits réunis ! cela fait un joli tapis... Pour la première photo, j'ai souris en vous imaginent la prendre, j'ai suposé que vous aviez dû la prendre allongée sur l'herbe !
    Une bonne fin de semaine à vous Fifi, bises

    ps : des nouvelles de Manuela sur mon blog portugais : http://coelhinou.canalblog.com

    RépondreSupprimer
  18. la densité de la première photo est vraiment quelque chose! Tu lui a donné une atmosphère superbe, un petit monde mystérieux, plein de charme. Quant à la seconde, tu sais que j'aime les chemins alors forcément ça me parle, surtout ainsi en jaune plein de joie et de vie.
    Bonne fin de semaine fifi

    RépondreSupprimer
  19. s'évader sur poésie champêtre...

    RépondreSupprimer
  20. quelle belle avenue !!!
    des pissenlits, tu peux en semer dans ton jardin, ils poussent l'année d'après, mais bon.. avec des graines bio, au moins tu sais que ce que tu manges, c'est du tout bon !
    des bisous tout plein !!

    RépondreSupprimer
  21. Un beau tapis ensoleillé que j'ai envie de préserver des pas qui pourrait l'écraser :-)

    RépondreSupprimer
  22. Il y a beaucoup de pissenlits cette année, ça je l'ai bien vu, mais de là à voire toute une avenue...

    Il y a de très belles photos par ici, et pas que de pissenlits.

    RépondreSupprimer
  23. Whaou quel champ de pissenlit, c'est fou j'avais jamais vu ça !!

    RépondreSupprimer
  24. la série sur l'Egypte est magnifique !
    Mais j'aimebeaucoup 'abondance de cette allée de pissenlits tellement lumineuse !

    RépondreSupprimer
  25. de quoi faire une salade géante !!! bonne journée.

    RépondreSupprimer

Archives du blog