27 juil. 2013

un peu de fraîcheur...



La surface de l'eau
de la rivière
se ride grâce à
une petite brise
estivale bienvenue.
Et je plonge !

 
Soleil ondoyant
il ne pleure plus le saule
vigueur de l'été


..Je me suis allongée le long de son ombre
et j'ai attendu le coucher du soleil,
le regard porté par l'eau qui se ride,

j'ai frissonné légèrement
bercée par tant de beautés...

Den


"L'arbre est le lien entre les mondes souterrain et céleste. Arbres, éternels efforts de la terre pour parler au ciel qui l'écoute."
Rabindranath Tagore

envoyé par Denise 


Le vieux saule

Quand l’été nonchalant prend la main de l’automne
S’abandonnant à sa douce mélancolie
Quand dans le vent léger les fleurs des champs frissonnent
Nous irons embrasser la rose et l’ancolie
Avant que leur beauté ne se fane et s’oublie
Avant que le ciel bleu passe au gris monotone

Nous nous reposerons sur le banc près du saule
Dont la chevelure qui se mire dans l’eau
S’agite lentement quand la brise la frôle
L’arbre alors semble avoir de douloureux sanglots
Qui ouvrent dans nos cœurs de nostalgiques échos
Tu poseras ta tête au creux de mon épaule

Des beaux jours des moissons gardons le souvenir
Et laissons nous griser par le vin des vendanges
Car en toute saison on trouve du plaisir
Soit au vol de l’alouette ou aux chants des mésanges
Soit quand tombe en hiver tout le duvet des anges
L’amour qui nous unit est gage d’avenir

Amichel


" Plus on s'approche de la lumière,  plus on se connait plein d'ombres " 
Christian Bobin
envoyé par Mathilde


Laisse-toi porter par le courant
L'eau est claire et le ciel entrecoupé de nuages blancs
laisse la fraicheur devenue tienne
jusqu'au prochain orage ...

Saravati 




27 commentaires:

  1. Je suis «en transit» et devrais retourner lundi dans un endroit qui ressemble un peu à celui-ci...à la semaine prochaine, donc, et bon week-end de fraîcheur sous ce magnifique arbre. Je les aime beaucoup, mais les préfère debout!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends !
      A la semaine prochaine, Marie-Josée.

      Supprimer
    2. Du vert, toujours , mais atmosphère bien différente: on s'attend à voir évoluer les canotiers sur la rivière.

      Supprimer
  2. La surface de l'eau
    de la rivière
    se ride grâce à
    une petite brise
    estivale bienvenue.
    Et je plonge !

    RépondreSupprimer
  3. un frisson sur l'eau...c'est beau...

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Fifi :) Si tu souhaites bénéficier de fraicheur, visite l'étang du Donnenbach voisin ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donnenbach, je ne connais pas Philippe mais je vais consulter "Maps" pour une prochaine excursion!

      Supprimer
  5. FIFI bonsoir c'est bien d'avoir posé cette photo
    car je pense que je vais y passer j'ai besoin de fraîcheur et je pense que je ne suis pas la seule

    RépondreSupprimer
  6. Je corrige=

    Soleil ondoyant
    il ne pleure plus le saule
    vigueur de l'été

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour le cadeau Fifi. La fraîcheur est une denrée très appréciable ces jours ci.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. ......et en plus un joli coin de pêche

    RépondreSupprimer
  9. Quelle merveille champêtre !
    Quelle tranquillité !
    J'ai envie de pénétrer l'image et de me reposer un peu sous l'ombre de cet auguste arbre.
    Bravo ! c'est du grand Fifi.

    RépondreSupprimer
  10. La fraîcheur des arbres est appréciable par ces temps de canicule !
    Beau dimanche !

    RépondreSupprimer
  11. ..Je me suis allongée le long de son ombre
    et j'ai attendu le coucher du soleil,
    le regard porté par l'eau qui se ride,

    j'ai frissonné légèrement
    bercée par tant de beautés...

    Merci Fifi..
    et
    bon dimanche.
    Den

    RépondreSupprimer
  12. Chez toi comme chez moi le visiteur viendra se rafraîchir à nos eaux. La tienne est plus calme mais tout aussi belle.

    RépondreSupprimer
  13. je pose ma serviette de bain sous cet arbre

    RépondreSupprimer
  14. merci, on va s'y poser quelques instants

    RépondreSupprimer
  15. Ta photo est merveilleuse, Fifi! Qu'il est beau cet arbre faisant la révérence à l'eau. Magnifique endroit pour prendre le frais. Merci Fifi.
    Bisous de bon dimanche.


    "L'arbre est le lien entre les mondes souterrain et céleste. Arbres, éternels efforts de la terre pour parler au ciel qui l'écoute."
    Rabindranath Tagore

    RépondreSupprimer
  16. Le vieux saule

    Quand l’été nonchalant prend la main de l’automne
    S’abandonnant à sa douce mélancolie
    Quand dans le vent léger les fleurs des champs frissonnent
    Nous irons embrasser la rose et l’ancolie
    Avant que leur beauté ne se fane et s’oublie
    Avant que le ciel bleu passe au gris monotone

    Nous nous reposerons sur le banc près du saule
    Dont la chevelure qui se mire dans l’eau
    S’agite lentement quand la brise la frôle
    L’arbre alors semble avoir de douloureux sanglots
    Qui ouvrent dans nos cœurs de nostalgiques échos
    Tu poseras ta tête au creux de mon épaule

    Des beaux jours des moissons gardons le souvenir
    Et laissons nous griser par le vin des vendanges
    Car en toute saison on trouve du plaisir
    Soit au vol de l’alouette ou aux chants des mésanges
    Soit quand tombe en hiver tout le duvet des anges
    L’amour qui nous unit est gage d’avenir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Et laissons nous griser par le vin des vendanges
      Car en toute saison on trouve du plaisir
      Soit au vol de l’alouette ou aux chants des mésanges
      Soit quand tombe en hiver tout le duvet des anges "

      Votre poème me rappelle un passage de ce petit livre qui est un bijou et que je viens de terminer:"Passe un ange noir" d'Anne Bragance. Je ne résiste au plaisir de vous copier un passage, qui est un dialogue entre un vieil homme et une adolescente. Le vieil homme est à la recherche d'un jeune homme noir dont il a entendu le chant inoubliable:

      "L'autre matin, alors qu'on était assis là et qu'il reprenait son couplet sur le garçon noir, je lui ai dit:
      - Ma parole, vous en parlez comme si vous aviez eu le coup de foudre.
      Là, j'ai été bien attrapée car il n'a pas protesté, pas démenti. Au contraire, il m'a avoué qu'il était tombé amoureux fou de cette voix en une fraction de seconde, ce qu'on appelle en effet un coup de foudre.
      - A votre âge, quand même...j'ai remarqué à la sournoise.
      Il ne s'est pas démonté, il m'a expliqué qu'on peut éprouver de l'amour à tout âge et ça peut être pour une personne mais aussi pour un paysage, un spectacle de la nature, une musique, le grain d'une voix. Tranquille, il a ajouté qu'il n'y a là rien de bien extraordinaire. Sur le coup, c'est moi qui suis restée sans voix..."

      Un petit livre inattendu et beau qui raconte la relation tendre d'un vieil homme et d'une jeune fille prénommée Milush.

      Merci Amichel !

      Supprimer
  17. L'air est tres agreablement perceptible avec le frisolis de l'eau, ca fait du bien :). On se poserait bien pour faire la sieste.

    RépondreSupprimer
  18. Une photo rafraîchissante...qui fait beaucoup de bien à l' âme !
    " Plus on s' approche de la lumière , plus on se connait plein d' ombres " Ch. Bobin " La plus que vive "
    Merci Fifi...Une photo , cela emmène loin parfois..:-))
    Bisous

    RépondreSupprimer
  19. Quelle belle image... J'imagine une barque glissant sur l'eau, un homme qui rame et une femme qui cache son visage sous une ombrelle de dentelle...
    Beaucoup de douceur, de fraîcheur et de romantisme dans ta photo Fifi.
    J'aime beaucoup cette ambiance.

    RépondreSupprimer
  20. J'aurais appelé la photo QUINCONCE. (Commentaire bcp moins poétique que les précédents.)

    RépondreSupprimer
  21. Laisse-toi porter par le courant
    L'eau est claire et le ciel entrecoupé de nuages blancs
    laisse la fraicheur devenue tienne
    jusqu'au prochain orage ...

    RépondreSupprimer
  22. Ça fait du bien, ces jours-ci ! :-)

    RépondreSupprimer
  23. Oh toutes ces belles photos de Fifi que je retrouve ... et les mots amis si beaux assortis ...

    RépondreSupprimer

Archives du blog