23 juil. 2018

fraîcheur...




Pour fuir la chaleur
La terre nous offre en son cœur
L'ombre et la fraîcheur


"Chaque expérience de beauté, si brève dans le temps tout en transcendant le temps, 
nous restitue chaque fois la fraîcheur du matin du monde."
 François Cheng







La fraîcheur d’un regard
subtil en son humble art

la chaleur du partage
d’un cœur en voyage

la musique des fleurs
leurs intimes odeurs

la poésie des rêves
des matins qui se lèvent

au fil des jours sans chichis
c’est le don de fifi

à tous ceux,celles
qui passent à tire d’ailes

dans un ciel éclairci
chemin de paradis


***********************
Pour cette période de canicule à venir, je vous souhaite des coins d'ombre et de fraîcheur afin de pouvoir profiter du soleil en toute quiétude.

"Au fil..." est en pause. 
Bel été à vous tous !

**************************







28 commentaires:

  1. Merci, à toi aussi et ...Bonne pause!
    Ce vase présente de jolies rondeurs.

    Blanc, blanc , blanc , dans la fraîcheur du vert.

    RépondreSupprimer
  2. Une jolie composition pleine de fraîcheur...je suis tout aussi en pause pour un bon moment, les neurones ont succombées à la pyrolyse solaire.
    Bonnes vacances Fifi au fil du temps

    RépondreSupprimer
  3. "Chaque expérience de beauté, si brève dans le temps tout en transcendant le temps, nous restitue chaque fois la fraîcheur du matin du monde." François Cheng
    Bisous Fifi et bonne semaine

    RépondreSupprimer
  4. Un vrai bouquet de mariée Fifi, il est magnifique et les bouquets blancs sont mes préférés. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  5. ...si belle émission consacrée à François Cheng consacrée à la poésie, la beauté,...à l'âme et à l'esprit... que les mots de Dany Lafferrière pleins d'humanisme parlant de M. Cheng sont émouvants !
    ton bouquet blanc, beige et vert est superbe.
    Une douce pause .
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  6. Des coins d'ombre et de fraîcheur mais toujours du soleil dans le cœur. Bises alpines et bel été à toi.

    RépondreSupprimer
  7. j'aime beaucoup ce très beau pot de fleurs Fifi
    Merci pour cette séquence sur François Cheng, très intéressante...
    Dans sa fraicheur matinale, le temps d'été baigne nos vies


    RépondreSupprimer
  8. Merci Fifi, pour la fraîcheur vivifiante de ces fleurs blanches sur fond de feuillages verdoyants.

    "la fraîcheur du matin du monde". Une image tellement poétique qu'elle semble appartenir à l'avenir, plutôt qu'au lointain passé de notre planète.. qui n'existerait pas sans la protection de Jupiter.

    Les Premiers matins du monde, un beau conte, se terminant par une mise en garde à respecter religieusement, sous peine de disparition du genre humain.

    Pour fuir la chaleur
    La terre nous offre en son cœur
    L'ombre et la fraîcheur


    Si tu en as l'occasion pendant ta pause estivale, visiter des grottes souterraines (telle celle d'Osselle) est un bonne idée pour échapper un peu à la canicule.

    Bises, chère Fifi (aussi fraîches que possible) et bonnes vacances (au frais ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tilia pour ton haïku !
      Et pour les liens qui prolongent si joliment, de façon poétique et scientifique, la citation de François Cheng !
      Nous suggères-tu que nous pourrions nous plaindre du froid à l'avenir alors que nous le faisons si régulièrement de la chaleur ? :-))

      Je crois qu'un/une lève-tôt peut expérimenter chaque matin cette merveilleuse sensation de "premier matin du monde". Je n'en fait plus que rarement partie :-)
      Magnifique conte que ces "Premiers matins du monde", une sagesse, oui,"à respecter religieusement" !

      La grotte d'Osselle n'est pas très loin de chez nous. A voir s'il fait vraiment trop chaud.
      Il y a fort longtemps j'ai visité les Grottes de Betharram et plus tard le Gouffre de Padirac. Fabuleuses visites.

      Pour le moment je suis ton conseil et je reste au frais 26° à l'intérieur :-)
      Je t'embrasse, Tilia ! Bel été à toi !

      Supprimer
    2. Coucou Fifi ! je viens de te répondre dans mon grenier.
      À bientôt (je vais essayer de publier un nouveau billet d'ici lundi prochain)

      Supprimer
  9. Magnifiques le bouquet et le pot !
    Après un printemps frais et très humide, nous avions besoin de chaleur,
    et maintenant que la chaleur est là, nous avons besoin de fraîcheur.
    Pas facile à trouver en ces moments de presque canicule.
    Belle journée et bises !

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour cette fraîcheur bienvenue!
    Joli vase, jolies fleurs!
    Bon été chère Fifi.

    RépondreSupprimer
  11. Lire François Cheng chaque jour apporté de l espoir

    RépondreSupprimer
  12. La fraîcheur d’un regard
    subtil en son humble art

    la chaleur du partage
    d’un cœur en voyage

    la musique des fleurs
    leurs intimes odeurs

    la poésie des rêves
    des matins qui se lèvent

    au fil des jours sans chichis
    c’est le don de fifi

    à tous ceux,celles
    qui passent à tire d’ailes

    dans un ciel éclairci
    chemin de paradis

    ***************
    bonnes vacances fifi
    ****************

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci cher Amichel pour vos passages "à tire d'ailes",
      pour vos mots poésies et d'amitié, depuis si longtemps
      pour ces cadeaux en rimes, en vers, en quatrains...
      offerts à chacun/e d'entre nous
      que vous posez là pour notre plus grand plaisir

      ****************************************
      bonnes vacances à vous aussi ami Amichel
      ****************************************

      Supprimer
  13. excusez moi je me suis un peu embrouillé les touches

    RépondreSupprimer
  14. Une fraîcheur bienvenue ces jours-ci !
    La photographie est superbe :-)

    Bonne pause et @ bientôt :-)

    RépondreSupprimer
  15. Quel homme lumineux que ce François Cheng....
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  16. Bom dia, o poema da Amichel é belo e tem frescura, a imagem é maravilhosa.
    Feliz semana,
    AG

    RépondreSupprimer
  17. Les fleurs blanches ont toujours été mes préférées...
    Elles envoient un souffle de fraîcheur et de pureté.
    Bises.

    RépondreSupprimer
  18. Je ne sais si les matins du monde étaient si frais, on les représente souvent avec des volcans en éruptions, des dinosaures la gueule ouverte, les météorites pleuvant sur un sol graveleux... Fraîcheur peut-être voulait-ce dire spontané, en son premier état... La fraîcheur de cet été si chaud c'est ce qui est devant nous et que nous avons à accueillir car chaque instant est précieux, surtout s'il est de loisir et de partage avec ceux que nous aimons...
    Très jolie scène que ce bouquet dans un contenant charmant, j'en aime les teintes calmes et apaisantes. J'aime aussi la perspective esquissée sur le dehors dans l'ombre, une invitation à la découverte.
    Bonne fin de pause, Fifi. Je suis revenue pour quelques temps mais je repartirai....

    RépondreSupprimer
  19. Le vase à Fifi
    D'un beau blanc d'albâtre
    Rêvait d'une pluie
    Qui rafraichirait les fleurs près du banc ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'épates, où est ce que tu vois un banc ? :-)

      Supprimer
  20. Bonsoir Fifi
    je suis venue plusieurs fois cueillir un peu de la beauté de ce bouquet somptueux. J'ai emporté quelques pétales, j'ai caressé la rondeur du vase, j'ai pris un peu de lumière et je suis repartie.
    Et puis ce soir, je suis revenue et je suis allée jusqu'au bout, lisant toutes ces envolées et aussi retrouvant cette soirée mémorable avec François Cheng.
    Un ravissement, chère Fifi, que ce billet.
    Je t'embrasse bien fort et te souhaite un bon repos, maintenant que tu es revenue.

    RépondreSupprimer
  21. Rien de tel que du blanc pour apporter de la fraîcheur, merci pour ce beau bouquet.

    RépondreSupprimer
  22. Toujours avec plaisir je reprends ton chemin blanc qui mène à la fraîcheur d'un bouquet, aujourd'hui...

    RépondreSupprimer

Archives du blog