10 janv. 2019

spirale...



"D'un regard épouser le cercle de nos vies comme un chemin vers plus grand que soi"
Sandra Dulier



Quand on s'enroule amoureusement la vie se déroule tendrement
Josette T



Sous la main de l'artisan le cœur de l'arbre s'enroule
 en boucles comme une chevelure d'ange, 
déroule les volutes mélodiques de son chant
 et danse en arabesques dans la lumière
Tilia


"Roule s'enroule ma vie à la tienne
Roule s'enroule ma chance à la mienne
Roule s'écoule tant de tendresse
Que je ne cesse de croire en toi...

Nana Mouskouri

envoyé par Marie-Paule 



Volutes et spirales
roule s'enroule le temps
enserrant nos vies
Marine Dussarrat



 Le regard suit la courbure de
La spirale de bois blond et fin
Posée au sol, bois contre bois
Tandis que son doigt s’immisce
entre courbe et contre-courbe,
l’artisan restaure en chantournant
le bois promis à une seconde vie.

Maïté Ladrat


29 commentaires:

  1. C'est très beau ces spirales qui s'entrecroisent et le support pour les disposer colle bien avec. Merci Fifi, j'aime beaucoup

    RépondreSupprimer
  2. quand on s'enroule amoureusement la vie se déroule tendrement

    RépondreSupprimer
  3. Sous la main de l'artisan le cœur de l'arbre s'enroule en boucles comme une chevelure d'ange, déroule les volutes mélodiques de son chant et danse en arabesques dans la lumière divine.

    Merci Fifi pour cette merveilleuse image, j'aime beaucoup la boîte à outils sur l'établi.
    Bises et belle fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est mes souvenirs sont bons, il s'agit de la restauration d'un fauteuil à bascule par une jeune femme.
      Je vais vérifier :-)
      Je t'embrasse, Tilia : Merci pour ton commentaire poétique !

      Supprimer
  4. volutes, spirales dynamiques.. et harmonieuses.. magnifiques...tout en rondeur...j'aime pas les angles :)))bises

    RépondreSupprimer
  5. Magnifique !!!
    J'en ferais bien un cadre :-)

    RépondreSupprimer
  6. En voyant cette belle photo me sont revenues les paroles d'une chanson de Nana Mouskouri que je croyais oubliée...
    "Roule s'enroule ma vie à la tienne
    Roule s'enroule ma chance à la mienne
    Roule s'écoule tant de tendresse
    Que je ne cesse de croire en toi..."

    Bisous Fifi et bonne soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime la voix de Nana Mouskouri.
      Merci Marie-Paule !

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Coup de foudre pour ces magnifiques courbes de bois sur l'établi :-)

      Supprimer
  8. Volutes et spirales
    roule s'enroule le temps
    enserrant nos vies


    Joli tableau Fifi, bisous

    RépondreSupprimer
  9. Spirales ou volutes, ainsi va la vie qui file entre nos doigts...
    Image bourrée de symboles que tu nous offres aujourd'hui !
    Je pense à un coquillage, aussi, à une galaxie ou tout simplement à une fougère qui s'ouvre à la lumière...
    Bonne journée Fifi

    RépondreSupprimer
  10. La spirale est une image belle, universelle et fascinante :-)
    Bonne fin de semaine, Martine !

    RépondreSupprimer
  11. Le regard suit la courbure de
    La spirale de bois blond et fin
    Posée au sol, bois contre bois
    Tandis que son doigt s’immisce
    entre courbe et contre-courbe,
    l’artisan restaure en chantournant
    le bois promis à une seconde vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "En chantournant" quelle belle trouvaille, Maïté ! Qui parle d'abord du travail de l'artisan mais qui évoque aussi le chant, la danse,cette vie,ce mouvement que l'on retrouve dans les spirales de bois.
      Merci,Maïté !Bon dimanche !
      Je t'embrasse !

      Supprimer
  12. De bien jolis copeaux un peu épais peut-être pour les enrouler autour d'un doigt. As tu dit s'il s'agissait de bois lamellé collé ? Ou formé ?
    Nous avions un ébéniste et un tapissier qui travaillaient ensemble à Epinal. Ils sont hélas à la retroite tous les deux. Ils ne se contentaient pas de faire beau, ils faisaient aussi solide.
    Le dernier travail que j'ai confié au tapissier c'était un tabouret chinois, il l'a trouvé si beau qu'il ne m'a fait payer que le tissu (qui était au demeurant assez cher) et 70 € de façon, pourtant il avait refait l'assise pour la rembourrer, fabriqué des pompons et des galons assortis.

    RépondreSupprimer
  13. Un peu épais, effectivement pour être de copeaux :-)
    A regarder la photo, j'ai l'impression que c'est du bois lamellé ?
    Un artisan passionné qui fait du bon et du beau travail, c'est un artiste en réalité.
    Tu as été heureuse j'en suis sûre, de retrouver ton tabouret plus beau qu'avant !
    Bonne semaine, Lucie !

    RépondreSupprimer
  14. spirale blonde, jeune, douce qui l'air de rien se love sur les planches rustres d'un établi qui lui dit sans doute beaucoup de la vie !!…….

    RépondreSupprimer
  15. Les planches de la vie sont parfois rustres,il s'agit alors de pouvoir se lover dans des bras amis, des bras d'affection ou d'amour pour retrouver le goût et le mouvement de la vie.
    Je vous embrasse dame louve ♥

    RépondreSupprimer
  16. Jolie photo en écho à mes mots. Merci pour la citation.

    RépondreSupprimer
  17. Cela ressemble à des pièces de rocking chair.
    C'est tout un art de courber le bois. C'est plus tant dans l'air du temps, maintenant comme dit mon Chéri, c'est plutôt caisses à pommes. Dommage, l'ébénisterie de style se perd.
    Belle journée et bises !

    RépondreSupprimer
  18. Quel travail pour arriver à ces formes si douces!
    C'est inspirant ces volutes...merci Fifi

    RépondreSupprimer
  19. Bom dia, aspirais e pensamentos em sintonia, está perfeito.
    AG

    RépondreSupprimer
  20. J'ai toujours aimé toucher le bois mais je n'arriverai pas à le faire courber ainsi. ;-) Bises alpines.

    RépondreSupprimer
  21. je trouve ta photo très SS~~~§~~SS~§

    RépondreSupprimer
  22. Tout en rondeurs, tout en douceurs.
    Merveilleux détail(s).

    RépondreSupprimer

Archives du blog