7 mai 2016

lumineux...



 "Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière"
Victor Hugo

Le poète s'en va dans les champs ; il admire.
Il adore ; il écoute en lui-même une lyre ;
Et le voyant venir, les fleurs, toutes les fleurs.
Celles qui des rubis font pâlir les couleurs.
Celles qui des paons même éclipseraient les queues.
Les petites fleurs d'or, les petites fleurs bleues.
Prennent, pour l'accueillir agitant leurs bouquets.
De petits airs penchés ou de grands airs coquets
Victor Hugo




Mine d'or au village
Le colza a fleuri
Tout baigne dans l'huile!


Les abeilles vont s'en donner à cœur-joie
bientôt tous les villageois
auront leur pot de miel de colza !


21 avr. 2016

au jardin...



La beauté a puissance de résurrection.
Il suffit de voir et d'entendre.
C'est par distraction que nous n'entrons
pas au paradis de notre vivant,
uniquement par distraction
Christian Bobin


"La beauté sauvera le monde." 
Dostoïevski
envoyé par la Licorne




Le nez au vent
Dans les nuages
On voit des visages
Joufflus souvent

Le nez au vent
Rincés de pluie
Comme des enfants
Cœurs réjouis

Le nez au vent
Arbres au couchant
Nous saisissent
Et nous éblouissent

Le nez au vent
Et ça fait peur
Dans le cœur des fleurs
Quelle frayeur

© marine D



Feu vert ... le printemps a droit de pas-sage
Feu jaune ....ralentir.... juste un avertisse-amant
Feu rouge ....détour obligé du coté de l'amour....ah comme c'est charme-amant

Claire fo 


La vie a jailli de terre,
jaune comme le soleil bienfaisant,
rouge comme le sang de l'amour.
Cri de joie !

Nanegrub


26 mars 2016

fleurir...



"Il n'y a que deux façons de vivre sa vie :
l'une en faisant comme si rien n'était un miracle,
l'autre en faisant comme si tout était un miracle"
A. Einstein




Le printemps est lui-même un miracle.
Il surgit de presque rien, dans la grisaille
Il ose à peine effleurer de sa touche
Les jours qui allongent leur bout de nez.
Mais lorsque paraissent les fleurs
Lorsqu’un rose tendre, un blanc lumineux
Pétillent sur les branches qui n’osent plus
Se balancer dans le vent insistant
De peur d’effaroucher leurs pétales, leurs étamines
Alors le printemps est vraiment là :
Pour nous humains qui l’attendons tant
Il éclaire nos yeux, nos pensées
Et nous donne la joie d’avancer.


La vie en rose
chanson de printemps
des fleurs écloses
bonheur du temps

douceurs mots roses
vent en émoi
l''arbre compose
ses musiques de joie

rires qui osent
bercer les cœurs
qui se reposent
dans leur candeur

rameaux grandioses
du renouveau
l'âme s'y pose
avec l'oiseau

 

Archives du blog