24 avr. 2015

se pomponner...



Houppette d'or
se pomponner pour aller danser
sous le soleil


Pimpante fleurette
dès potron-minet se met
tout à sa toilette



 
LA COQUETTE ET L'ABEILLE

Chloé, jeune, jolie, et surtout fort coquette,
Tous les matins, en se levant,
Se mettait au travail, j'entends à sa toilette ;
Et là, souriant, minaudant,
Elle disait à son cher confident
Les peines, les plaisirs, les projets de son âme.
Une abeille étourdie arrive en bourdonnant.
Au secours ! Au secours ! Crie aussitôt la dame :
Venez, Lise, Marton, accourez promptement ;
Chassez ce monstre ailé. Le monstre insolemment
Aux lèvres de Chloé se pose.
Chloé s'évanouit, et Marton en fureur
Saisit l'abeille et se dispose
A l'écraser. Hélas ! Lui dit avec douceur
L'insecte malheureux, pardonnez mon erreur ;
La bouche de Chloé me semblait une rose,
Et j'ai cru... ce seul mot à Chloé rend ses sens.
Faisons grâce, dit-elle, à son aveu sincère :
D'ailleurs sa piqûre est légère ;
Depuis qu'elle te parle, à peine je la sens.
Que ne fait-on passer avec un peu d'encens !

 Jean-Pierre Claris de FLORIAN (1755-1794)




22 avr. 2015

traditions...




"La course de Pâques organisée à L'Ecomusée d'Alsace reprend le schéma de la course organisée dans le village de Habsheim jusqu'en 1972 (puis recréée à partir de 1993). Cette course, comme les autres festivités qu'ils organisaient, marquait pour les conscrits le passage à l'âge adulte. Le matin, dès l'aube, des oeufs sont collectés dans tout le village par les conscrits et leurs pères. Ces oeufs sont disposés sur une même ligne sur le sol, le long de la rue principale et répartis à l'aide du bâton du tambour-major des conscrits. Le but pour le concurrent désigné sera de ramasser ces oeufs, sans les casser, le plus vite possible.
Dans le même temps, un autre concurrent, accompagné d'un cycliste, doit se rendre en courant au café de la gare, distant de 2 kilomètres, y boire une choppe de vin ou de bière et revenir au lieu de la course aux oeufs, le plus vite possible. Le premier à terminer son épreuve est désigné comme le grand gagnant : il est digne d'être un homme. Le perdant quant à lui est immergé dans la fontaine.
Bien entendu, nous avons dû adapter quelque peu cette courses et aujourd'hui, notre concurrent ne partira pas vers le café de la Gare mais fera un tour du village de l'Ecomusée d'Alsace, et la chope ne sera remplie qu'avec de l'eau




toujours superbement documenté a répertorié d'autres traditions pascales qui m'étaient totalement inconnues...













Archives du blog